Procédés chimiques de base (à 200°C)

Pour tout savoir sur le concentrateur solaire !
Avatar de l’utilisateur
HugoF
Messages : 105
Inscription : Lun Nov 17, 2014 9:51 pm
Localisation : Paris
Contact :

Procédés chimiques de base (à 200°C)

Messagepar HugoF » Jeu Juin 11, 2015 3:08 pm

Question innocente : Lorsqu'on a accès à une source de chaleur entre 100 et 250°C, quelles types de réactions chimiques peut-on mettre en œuvre ?

Par exemple dans tout ce qui est agro-alimentaire on est bon : cuisson "aqueuse" à 100°C ok; friture (200°C?) et fours (280°C max?) ok.

Et pour ce qui est des produits chimiques de base ??
soude, acides, chimie orga ou minérale, bio-matériaux, détergents, pigments, chaux, ciment, etc.
je balaie large exprès, je n'y connais pas grand chose.

Les procédés et les équipements nécessaires sont-ils extrêmement complexes et délicats ?

Nicolas Maurin
Messages : 13
Inscription : Mer Juin 10, 2015 8:08 am

Re: Procédés chimiques de base (à 200°C)

Messagepar Nicolas Maurin » Ven Juin 12, 2015 11:02 am

La focalisation solaire type four solaire avec une grande lentille ne pourrait-elle pas augmenter la température ?
Pour le matériel, cela peut aller du récipient en verre soufflé (il fut un temps ou le matériel de labo était fabriqué sur place par un souffleur de verre, mais il faut une température suffisante pour fondre le verre) à des réacteurs en inox de plus grande capacité, le plus étant d'avoir un système hermétique car certaines réaction peuvent également demander une grande pression. Dans ce cas, on peut percer une cocote minute et souder des vannes.
A partir de là, la chimie devient assez vaste.
Je regarderai les produit de base.

thomas56
Messages : 4
Inscription : Mar Juil 21, 2015 8:07 pm

Re: Procédés chimiques de base (à 200°C)

Messagepar thomas56 » Mar Juil 21, 2015 8:21 pm

Je me suis posé la même question. Les phares des bords de mer ont ce genre de chose et je pense qu'un condensateur par lentille pourrait grandement augmenter le rendement des fours solaires.
Pourquoi pas un cul de bouteille ou de vieilles lunettes.
Je vais tenter d'en produire un à partir d'une parabole.
Mais pas de lentille. J'ai aussi peur pour des raisons sécuritaires.
On verra on en est pas là.
Thomas


Revenir vers « questions sur la concentration solaire et ses usages »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron