Opportunité d'une modélisation thermohydraulique

De la physique du concentrateur à la rentabilité économique : performances thermiques, données météorologiques moyennes, prévisions de production, soft de pilotage du CS....
pachama
Messages : 33
Inscription : Dim Jan 03, 2016 8:42 pm

Opportunité d'une modélisation thermohydraulique

Messagepar pachama » Lun Juin 13, 2016 9:02 am

Suite à la discussion dans le cahier des charges, sujet sur l'opportunité ou non de faire une modélisation thermohydraulique de l'alphasole.

Intérêts éventuels: une fois la modélisation créée et validée sur les premiers essais réalisés, le modèle pourrait simuler des types d'utilisation différents, des changements de design, des transitoires, des modes dégradés...

Je pourrais la créer mais ça prendrait pas mal de temps (surtout que je commence à avoir un peu plus d'activité). Le plus simple pour moi serait de le faire avec l'outil Dymola, car il est parfaitement compatible avec les bibliothèques thermohydrauliques dont on aurait besoin, mais c'est un peu trop cher pour nous je pense (8000€ pour une licence). L'option OpenModelicaEditor (gratuit) manque encore un peu de comptatibilité, c'est peut-être jouable mais il faudrait aussi beaucoup de temps pour déverminer des difficultés liées à cette compatibilité.

D'autres personnes ont peut-être des compétences pour le faire avec d'autres outils (dynamique!)...

b

Avatar de l’utilisateur
remyb
Messages : 131
Inscription : Mar Juil 21, 2015 4:38 pm
Localisation : Charenton le Pont
Contact :

Re: Opportunité d'une modélisation thermohydraulique

Messagepar remyb » Lun Juin 13, 2016 1:57 pm

Le sujet est intéressant, mais il me semble difficile d'avoir une modélisation thermodynamqiue du système sans connaître avec précision le puissance solaire captée, ni sans savoir comment la chaleur sera utilisée.
Or, la puissance solaire varient constamment en fonction :
- de la saison
- de l'heure dans la journée
- de la nébulosité
et, bien sur, de la configuration du système (géométrie/optique, précision de l'asservissement, etc...).
Et, coté utilisation, entre de la stérilisation et l'alimentation d'un moteur stirling, les besoins sont très variés.

A mon avis, une courbe de puissance en fonction de la température de sortie du type :
P(t) = P_0 - P_0.(t -t_{stagnation})
Avec P_0 =Puissance moyenne pour \Delta température nul
doit permettre des faire les premières calculs...
Elle correspond à une puissance solaire capté constante et des pertes thermiques proportionnelles à la différence de température.
______________________________________________________
remyb a écrit :S'il n'y a pas de solution :idea: , c'est qu'il n'y a pas de problème :!:


Revenir vers « Modélisations et Etudes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités

cron