Alimentation continue ou déplacement continu ?

L'ensemble des interfaces hard/soft
Avatar de l’utilisateur
remyb
Messages : 128
Inscription : Mar Juil 21, 2015 4:38 pm
Localisation : Charenton le Pont
Contact :

Alimentation continue ou déplacement continu ?

Messagepar remyb » Mar Fév 23, 2016 8:53 pm

Je viens de repensé à une discussion fort intéréssante du forum Futura Sciences :
Feu continu ou... chaleur continue ?
Elle porte sur la combustion du bois et, entre autre, sur la performance énergétique des PdM (poêle de masse). Le PdM est très performant car la combustion du bois se fait à forte puissance pendant un temps court (donc dans des conditions optimum) et lorsque tout à brûler, le feu s’éteint complètement.
Par contre, la chaleur stockée dans l'inertie thermique du PdM est restituée progressivement en fonction de la différence de température entre la surface du PdM et l'air de la pièce..Ce qui compense les pertes thermiques de la maison sans risque de surchauffe, avec un confort optimum...

Quel rapport avec le contrôle des moteurs, me dirait vous ?
Et bien, il ne faut pas croire que, parce que l'on veut quelque chose de continue en sortie, on a forcement besoin de quelque chose de continue en entrée !
Par exemple, si on veut un déplacement continue, le moteur n'a pas FORCEMENT besoin de tourner en permanence !
D'autant plus que, faire tourner un moteur à vitesse réduite engendre une sur-consommation.
Et, c'est encore plus vrai s'il faut "forcer" la position du moteur pas à pas !

Exemple de solution technique :
DeplacementContinu.jpg
Déplacement continu malgrés une alimentation discontinue du moteur électrique
DeplacementContinu.jpg (18.45 Kio) Consulté 9093 fois

Son fonctionnement est le suivant :
  1. le moteur tourne quelques secondes en entraînant une vis sans fin. Puis il s'arrête...
  2. Mais l'écrou s'est déplacé et il comprime le ressort
  3. La force du ressort est transmise à(aux) facette(s)
  4. La facette communique, à son tour, la force à la tige du vérin
  5. La tige comprime/détend les chambres du vérin
  6. Le fluide (de l'eau) monte/descend en pression
  7. Une différence de pression apparaît aux bornes de la vanne
En supposant que la vanne soit quasiment fermée, tout celà se fait quasiment sans déplacement car l'eau est incompressible :!:
Toute fois, un faible débit apparaît dans la vanne.
Avec l'apparition de cette "fuite", un déplacement lent s’opère, soutenu par l'énergie stockée dans le ressort.
En se détendant, la force du ressort baisse progressivement. Si l'on attend trop, la force finirait pas devenir trop faible pour déplacer l'ensemble.
Mais si l'on "recharge" le ressort de temps en temps :
:arrow: On obtient un déplacement continu sans alimenté le moteur continuellement !

Entre deux démarrage du moteur, l'alimentation de celui-ci peut être complètement coupée car le système vis-écrou n'est pas réversible ;) .
Grâce au ressort, il n'y a aucun jeu dans la position de la facette :) .
Encore plus fort : en jouant sur le réglage de la vanne, on peut moduler le force stabilisatrice de la facette, et donc :
  • Fonctionner avec une force résistante important par vent fort (ce qui assure une bonne stabilitée de la facette)
  • Et une force faible (qui engendre une consommation électrique moindre) par vent faible
:D

Reste à trouver (ou fabriquer) un vérin "pas cher/DIY" avec les caractéristiques suivantes :
  • Fluide : Eau
  • Pression : quelques bars
  • Course : entre 20 et 40 cm
  • Force : disons, 50kg à 5 bars ?
:(
______________________________________________________
remyb a écrit :S'il n'y a pas de solution :idea: , c'est qu'il n'y a pas de problème :!:

Revenir vers « Capteurs, Programmes, Contrôle moteurs »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron